Compte bancaire offshore à Hong-Kong, une bonne idée?

Fiscalité et création d’entreprise à Hong-Kong

Parmi les articles évoqués dans cette rubrique dédiée au lifestyle, nous vous prodiguerons notamment des conseils pour votre santé, mais aussi pour votre budget. D’ailleurs, ces 2 univers se rejoignent puisque l’on est souvent tracassé par des problèmes d’argent. 

Voici nos conseils concernant l’ouverture d’un compte bancaire offshore, comme par exemple à Hong-Kong ou à Dubai. Après nos conseils beauté et mode, place aux choses sérieuses pour pouvoir faire encore plus de shopping.

Création d’entreprise à Hong-Kong et compte bancaire offshore

Avant d’identifier le caractère juridique d’une telle démarche, il est important de noter que l’ouverture d’un compte bancaire offshore est intimement liée à la création d’une entreprise à Hong-Kong. En effet, selon les règles fiscales dans le monde, il est possible de disposer d’un compte bancaire offshore, mais uniquement relié à une entreprise sur place.

La seule possibilité de ne pas avoir à créer une société à Hong-Kong est de disposer d’une très importante somme d’argent (environ 1 million d’euros). A ce titre, la pratique est désormais rodée et quelques entreprises françaises de qualité sont à Hong-Kong pour vous guider dans vos démarches.

Fiscalité, lois et compte bancaire à l’étranger

Il est fréquent de lire des articles mettant en garde les particuliers concernant l’ouverture d’un compte bancaire à l’étranger, et encore plus, dans des contrées aussi lointaines que Hong-Kong à proximité de la Chine.

Pourtant, d’un point de vue, cela est totalement légal et aucunement illégal. En effet, la règle de base est de déclarer l’existence de ce compte au Trésor Public lors de la déclaration annuelle liée aux revenus générés. Dans le texte, il est possible d’avoir un compte bancaire offshore à Hong-Kong, qu’on se le dise.

Pourquoi ne pas s’expatrier pour une fiscalité plus douce?

En soi, la véritable question est relative à votre acceptation d’une fiscalité assez forte que celle de la France. Si vous ne supportez plus la pression fiscale et que vous avez déjà envisagé l’ouverture d’un compte bancaire offshore, il faut se poser des questions quant au sens de votre vie et de votre lifestyle.

Sachez, à titre informatif, que la tranche maximale d’imposition est de 16,50 % à Hong-Kong et que les dividendes ne sont aucunement taxés. De plus, les charges salariales sont très basses, ce qui peut donner envie d’embaucher en cas de création d’une société à Hong-Kong.