Liposuccion : ce qu’il faut savoir avant de vous lancer

Le sport diminue-t-il la graisse ? La réponse à cette question est certainement oui. Dans la même logique aussi certains aliments permettent de diminuer le taux de graisse présent dans l’organisme. Ces deux méthodes sont certes efficaces mais le résultat n’est visible qu’après plusieurs semaines d’effort. Pour accélérer la cadence et retrouver un corps plus fin, vous pouvez en une seule opération exclure la graisse indésirable en pratiquant une liposuccion. C’est une opération chirurgicale qui consiste à extraire la graisse du corps. Pour en savoir plus sur la liposuccion, nous vous invitons à lire cet article. 

Qu’est-ce que la liposuccion ?

La liposuccion ou lipoaspiration est une intervention chirurgicale visant réduire la graisse indésirable présente dans le corps. C’est une opération effectuée par le chirurgien à l’aide d’un petit tube inséré dans une partie précise du corps. Généralement, les zones les plus traités sont les fesses, le ventre et les cuisses. Toutefois l’intervention peut se faire au niveau des mollets, des genoux, du menton, des joues, et des bras. Certes, toute intervention chirurgicale est risquée mais en ce qui concerne la liposuccion, les facteurs de risque sont estimés à 3.9%. Mais dans tous les cas, choisissez le bon chirurgien, car le risque est surtout lié à sa magnanimité. Pour réaliser votre liposuccion, vous devez d’abord solliciter un entretien avec le chirurgien afin qu’il apprécie votre état. A l’issu de cette rencontre, il vous dira si vous êtes aptes ou non pour l’opération. 

Le déroulement de la liposuccion

L’opération est d’abord précédée d’une anesthésie locale au niveau de la zone d’extraction de graisse. Mais avant d’en arriver là, le patient fera plusieurs entretiens avec le chirurgien afin de préparer l’opération. Après les consultations, un délai de 15 jours sera donné au patient pour approbation. L’intervention chirurgicale dure entre 30 minutes et 2h30 minutes. Après l’opération, un suivi médical est obligatoire pour permettre au patient de s’adapter convenablement et d’être en bonne santé