Parier en ligne : quelques pistes pour exploser les « scores »

En 2017 environ deux millions de Français ont parié en ligne, ce qui représente une progression de 23% par rapport à 2016. Le montant total des mises atteint 2,5 milliards d’euros, soit un nouveau record.

Bien sûr, parmi tous les sports proposés, c’est le football qui attire le plus les parieurs. À lui seul, il réunit plus de 1,445 milliard d’euros de mises en 2017. Et avec la coupe du monde qui se déroule en ce moment, parier sur le foot devrait assoir encore plus leur domination en 2018.

Le pari sportif doit avant tout être un plaisir, car il faut savoir qu’on a plus de chance de perdre que de gagner. Toutefois, cela ne doit pas nous empêcher d’espérer réaliser de bons « coups », voir sur le long terme d’être gagnant. Pour arriver, ce guide vous propose quelques astuces.

Comprendre le fonctionnement des cotes par les bookmakers

Cela peut paraître évident, mais dans le fond, peu de parieurs s’intéressent vraiment à la façon dont sont établies les cotes.

Si on posait la question « Comment est définie une cote ? » à de nombreux parieurs, beaucoup d’entre eux répondraient que la cote dépend de la probabilité du résultat. Cette réponse est en partie vraie. Forcément, par exemple en foot, plus une équipe de probabilité de remporter le match et plus sa cote sera proche de 1.

Cependant, la probabilité n’est pas le seul élément pris en compte dans le calcul de la cote. Les bookmakers sa basent également sur d’autres critères et notamment la popularité de l’évènement sportif et la volonté d’attirer un maximum de parieurs.

En comprenant ce système, on peut alors mieux évaluer la valeur d’un pari, autrement dit la probabilité qu’il se réalise. Ensuite, en inversant cette probabilité, c’est-à-dire en divisant 1 par cette probabilité en pourcentage ont obtient à peu près la valeur de la cote. Par exemple, imaginons qu’un évènement à 0,60% de se produire, alors la cote est d’environ 1/0,60 = 1,66. Les bons parieurs sont ceux qui sont capables de dénicher les paris dont la probabilité inversée est supérieure à la cote. On parle de valuebet.

Aimer les calculs

Les paris sportifs ne sont pas réservés uniquement aux matheux, mais il faut avouer que ceux qui s’en sortent le mieux sont souvent ceux qui sont plutôt doués pour les calculs.

Ceux qui gagnent sur le long terme essaient de réduire au maximum la part de hasard dans leurs paris sportifs et cela nécessite d’établir une stratégie et de bien comprendre le fonctionnement des cotes et des différents types de paris.

Suivre l’actualité sportive

Comme nous l’avons vu, le but est de réduire au maximum la part de hasard dans un pari sportif. Forcément, on ne peut pas la réduire, mais plus on a des connaissances approfondies dans la discipline sportive et plus on est capable d’évaluer les probabilités.

Choisissez un sport pour lequel vous avez beaucoup d’intérêt et privilégiez les championnats, les équipes et les sportifs que vous connaissez le mieux. Prenez le temps de bien suivre l’actualité sportive et de savoir en retirer des informations. Par exemple, les blessures récentes, les objectifs de l’équipe, l’importance de la rencontre…

Soyez patient, ne misez pas tout sur un seul pari sportif

Finalement, l’un des défauts les plus récurrents chez les parieurs, c’est la volonté de vouloir gagner gros trop rapidement. Bien sûr, parfois la chance sourie et le risque est payant. Mais, cela reste des cas rares et qu’on n’arrive pas à reproduire par la suite.

Au contraire, définissez un budget dépense par mois et par semaine et surtout voyez ces dépenses comme perdues, ce qui va vous empêcher de définir un budget irraisonnable. Ensuite, misez des petites sommes par pari, soit entre 0,1 et 5€. Bien sûr, vous n’allez pas gagner énormément, mais en multipliant ces petites sommes sur des paris peu risqués, vous allez petit à petit augmenter votre cagnotte et surtout apprendre à parier.

Par la suite, grâce aux petits gains accumulés, vous allez petit à petit pouvoir augmenter le montant de certaines mises. Il faut vraiment penser sur le long terme.

Aussi, les paris combinés sont déconseillés, car plus vous combinez de paris, plus la probabilité de gain diminue. Certes, les combinés sont un excellent de faire exploser la cote, mais un seul des paris s’avère perdu et c’est la totalité du combiné qui est perdue. Toutefois, si de temps en temps vous désirez tenter un coup via un pari combiné, privilégiez un sport au résultat binaire comme le tennis plutôt qu’un sport comme le foot où trois résultats sont possibles : victoire, défaite et nul.