Pourquoi c’est le moment d’investir dans l’immobilier français ?

Les experts sont formels, les conditions sont idéales pour investir sur le marché immobilier français. Il faut remonter au début des années 2000 pour trouver des taux aussi attractifs. 

Des taux très bas

On pensait qu’après des taux très intéressants en 2016 et 2017, ces derniers allaient repartir à la hausse en 2018. En réalité ce n’est pas le cas et c’est même l’inverse, puisque les taux moyens ont continué de baisser en 2018. Ils sont même passés sous les 1,4% durant le mois de février.

Actuellement ces taux se situent aux alentours des 1,4%. Ces taux faibles sur les crédits immobiliers ont deux principales conséquences. Premièrement, ils réduisent le coût des prêts immobiliers. Ensuite, comme le coût est moins élevé, on peut accéder à des montants d’emprunts plus élevés.

Des banques prêtes à rallonger la durée d’emprunt

Comme indiqué sur Patrimolink, En plus de ces faibles taux sur les prêts immobiliers, les établissements de crédit sont plus enclins à accepter de plus longues durées de remboursement. Autrement dit, les crédits immobiliers deviennent plus accessibles pour les foyers modestes. Ces derniers se voient moins refuser leur demande de prêt immobilier.

À noter que plus la durée de remboursement est longue et plus le coût du crédit est élevé, mais plus on peut profiter de mensualités moins élevées.

Un marché immobilier encore frileux

Si actuellement on peut profiter de taux si intéressants sur le marché immobilier français, ce n’est pas un hasard. En effet, le marché français stagne depuis plusieurs années et la relance tant attendue n’est toujours pas arrivée.

La raison principale à ce marché ralenti, ce sont bien évidemment les prix des biens immobiliers qui ne cessent d’augmenter depuis plusieurs années.

La demande est donc faible, tandis que l’offre est élevée, ce qui explique les taux d’intérêt bas proposés par les établissements de crédits.

Une situation intéressante pour les expatriés

Pour les expatriés cette situation est particulièrement intéressante. Surtout pour ceux qui ont choisi un pays plus avantageux fiscalement, mais dont le marché immobilier est saturé et les prix sont très élevés. On pense notamment aux expatriés vivant à Hong Kong ou à Singapour.

En effet, en tant qu’expatrié français vous avez le droit d’emprunter auprès d’une banque française. En général, les banques proposent des taux légèrement plus élevés pour les non-résidents, de 0,20% à 0,40%, mais cela reste raisonnable par rapport aux taux pratiqués dans la plupart des autres pays.