17 mai 2022

Des infos utiles

Bannister

Comment obtenir un prêt bancaire pour la construction d’une maison ?

Dans la perspective de construction d’une maison, il est souvent nécessaire de recourir à un prêt immobilier. Il s’agit d’une étape capitale qui implique des démarches pouvant rapidement devenir chronophages. Heureusement, il existe des astuces pour monter un dossier permettant de trouver un prêt adapté. C’est ce que nous partageons avec vous dans cet article.

Définir un budget et soigner ses comptes bancaires

Afin de vous lancer dans un projet de construction de maison auprès d’un constructeur et donc dans la recherche d’un prêt bancaire, vous devez d’abord définir un budget global pour votre projet. Cette étape vous permettra de savoir à peu près combien emprunter. Pour maximiser vos chances, assurez-vous d’éviter au maximum les découverts bancaires. En effet, cette situation constitue généralement un motif de refus de prêt chez la plupart des banques.

Lors de la recherche de prêt immobilier, vous trouverez certainement une multitude d’offres. Avant d’effectuer un choix, vérifiez le taux d’endettement. Il ne devrait pas excéder les 33 % de vos revenus. En général, les banques s’intéressent à votre reste à vivre (somme restant après avoir payé les charges fixes). Elles vérifient également la différence entre votre loyer actuel et la mensualité de crédit immobilier.  

Prouver sa stabilité professionnelle et se constituer un apport

Avant de vous accorder un prêt bancaire pour la construction de votre maison, la banque se penchera sérieusement sur votre situation professionnelle. L’idée, c’est de savoir si vous avez les moyens de rembourser le prêt sur la période définie dans le contrat. Pour maximiser vos chances d’obtenir rapidement un financement pour votre projet, justifiez que vous exercez le même métier depuis au moins deux ans. C’est encore mieux si vous détenez un contrat de travail de type CDI.

L’autre élément à ne pas négliger dans votre dossier est la validation de votre période d’essai. À noter que votre ancienneté professionnelle est également un point important pour rassurer le prêteur. Certaines banques vous demanderont même d’inclure une attestation dûment signée par votre employeur.

Chez tous les établissements financiers, un apport personnel est exigé de la part du candidat au prêt immobilier. Cet apport représente généralement 10 % du crédit demandé et permet de financer les frais de notaire ainsi que les frais de l’agence immobilière. Précisons toutefois qu’il est possible d’obtenir un crédit immobilier sans aucun apport personnel. Tout dépendra de votre profil emprunteur et des banques contactées.

Comparer différentes offres et choisir ce qui convient à sa situation

Pour choisir le meilleur prêt bancaire, il est conseillé de comparer différentes offres. Pour ce faire, l’expertise d’un courtier en crédit immobilier est indispensable. Grâce à son savoir-faire, ce professionnel peut faire le tour des banques pour vous aider à choisir le meilleur taux. Ainsi, vous avez la certitude de payer moins d’intérêt.

Avant la signature du contrat, prenez la peine de bien lire les conditions du crédit immobilier qui vous est proposé. Ne vous concentrez donc pas uniquement sur le taux immobilier. Assurez-vous de bien comprendre également :

  • les conditions de l’assurance emprunteur qui est liée au crédit ;
  • les conditions de remboursement ;
  • la modularité des échéances ;
  • les indemnités de remboursement ;
  • Etc.