19 janvier 2021

Des infos utiles

Bannister

Défiscalisation immobilière : comment ça marche ?

La défiscalisation immobilière est un mécanisme de déduction fiscale qui a la cote auprès de plus en plus de contribuables français.

En effet, il s’agit de différentes méthodes simplifiant l’acquisition d’un bien immobilier locatif tout en réduisant le revenu fiscal dû à l’investissement. Concrètement, de quoi s’agit-il? Comment cela fonctionne-t-il? Suivez nos explications dans la suite de cet article.

La défiscalisions immobilière : qu’est-ce que c’est?

La défiscalisation immobilière est une mesure fiscale visant à stimuler le marché de l’immobilier locatif en proposant aux investisseurs des avantages fiscaux très attractifs.

En clair, il s’agit d’un dispositif fiscal qui consiste à investir dans un logement dans le but de le louer afin de récupérer une part de l’investissement sous forme de réduction d’impôts.

Ainsi, tout contribuable a la possibilité de devenir propriétaire d’un bien immobilier locatif (ancien ou neuf), sans craindre d’être lourdement imposé.

Et ceci durant une période prédéterminée en fonction de la solution choisie. Avec cet avantage, l’investissement dans la pierre est désormais une solution de placement fiable et primordiale pour se constituer un patrimoine immobilier à moyen et long terme.

Pourquoi faut-il défiscaliser?

En France, la valeur de l’immobilier ne cesse de grimper. Hormis le manque cruel de logements locatifs dans certaines zones géographiques, de plus en plus personnes ont du mal à se loger.

Il était donc capital pour l’État de trouver une solution permettant d’amoindrir les effets de la crise du logement par la création d’une série de dispositifs de défiscalisation immobilière.

De cette façon, il pouvait inciter plus facilement les investisseurs à investir dans ce secteur en échange d’une réduction de leur assiette fiscale.

Ainsi au fil des années, plusieurs de ces dispositifs ont permis la construction de nombreux nouveaux logements là où le besoin se faisait fortement ressentir à savoir dans les banlieues, en outre-mer, dans les centres-villes…

En gros, la création de ces niches fiscales incite fortement les propriétaires de biens à les entretenir, à les rénover ou encore à construire des logements adaptés à tous types de locataires. Il peut s’agir des résidences services, des locations meublées ou des appartements neufs non meublés situés dans un bâtiment classé ou un immeuble en construction.

Quel est le principe de fonctionnement du dispositif?

Comme souligné plus haut, la restitution d’une partie de l’investissement sous forme de déduction fiscale reste le principe fondamental de la défiscalisation immobilière.

Cependant, tous les investissements immobiliers ne sont pas favorables à une réduction d’impôts. Il faut pour cela s’assurer au préalable que le logement remplit toutes les conditions pour être “éligible” à l’un des nombreux dispositifs selon sa nature tels que ceux étant placés sous l’égide de :

  • la Loi Pinel,
  • la Loi Censi-Bouvard
  • la Loi Malraux et autre.
  • Loi Girardin.

Une autre des conditions peut également être par exemple d’investir dans un logement locatif neuf situé dans une zone géographique spécifique. S’engager à ne pas revendre le bien en avant une période minimum de 9 ans et encore moins augmenter le loyer durant cette même période.

Cependant, bien que chacun de ces dispositifs fonctionne selon ses propres règles, toujours est-il qu’ils sont tous régis par ce même principe commun.

Notez également que la réalisation d’un investissement immobilier doit être menée dans une optique de construction et de diversification du patrimoine suivant des perspectives de placement à moyen et long terme.