18 octobre 2021

Des infos utiles

Bannister

Opération des yeux : Bon à savoir

Les évolutions de la médecine combinées aux évolutions technologiques ont permis la mise en place d’opérations des yeux qui étaient impossibles il y a encore quelques décennies.

Aujourd’hui, la plupart des troubles visuels répandus comme la myopie ou l’hypermétropie peuvent être corrigés grâce à une opération des yeux. Mais la chirurgie des yeux englobe de nombreuses autres interventions.

Les progrès en matière d’opération des yeux

Pendant longtemps l’opération des yeux révélait de l’utopie. Mais grâce aux avancées technologiques et au progrès de la science et de la médecine, de nombreux troubles oculaires peuvent désormais être opérés.

L’opération des yeux regroupe différentes interventions qu’il s’agisse de corriger un trouble visuel comme la myopie ou de soigner la cataracte. Notons également que le secteur de l’optique a de beaux jours devant lui (vieillissement de la population).

Si ces opérations sont devenues possibles, c’est en grande partie grâce à la technologie informatique, robotique et laser.

Ces trois éléments ont permis d’atteindre un niveau de précision rendant possibles diverses opérations oculaires qui présentaient alors trop de risques pour être réalisées. Sans oublier la miniaturisation et la création d’implants de plus en plus performants.

Les principales opérations des yeux

Myopie, hypermétropie et astigmatisme

Aujourd’hui une personne myope n’est plus condamnée à porter éternellement des lunettes ou des lentilles. Idem pour les personnes atteintes d’hypermétropie et d’astigmatisme.

Ces trois troubles ont comme point commun de générer une vision floue. La myopie se caractérise par une vision floue de loin. Pour l’hypermétropie la vue est floutée pour les éléments proches. Concernant l’astigmatisme, la personne voit flou de près comme de loin.

La chirurgie réfractive permet de corriger chacun de ces troubles visuels.

Cette opération des yeux est réalisable à travers plusieurs techniques, mais la plupart d’entre elles utilisent le laser pour corriger la cornée. Seule l’intervention intraoculaire ne corrige pas le trouble à l’aide d’un laser, mais en implantant une lentille au niveau du cristallin.

La chirurgie réfractive représente plus de 100000 opérations des yeux chaque année en France.

La chirurgie de la cataracte

La cataracte est une maladie oculaire assez répandue, et plus particulièrement chez les personnes de plus de 65 ans. Près de 20% des personnes de plus de 65 ans souffrent de cataracte et chez les personnes de plus de 75 ans le taux monte à 1/3. La cataracte se caractérise par une diminution de l’acuité visuelle causée par une opacité du cristallin.

Pour soigner la cataracte, l’unique méthode est d’opérer les yeux.

L’intervention consiste à remplacer le cristallin opaque par un implant. Plus précisément, l’opération débute par une incision de la cornée afin de retirer le noyau du cristallin tout en laissant la capsule du cristallin en place. Ensuite, un implant est posé sous cette capsule.

La chirurgie de la cataracte est l’opération des yeux la plus répandue. Chaque année, plus de 700000 personnes se font opérer de la cataracte en France.

La chirurgie pour soigner la presbytie

La presbytie désigne l’usure naturelle du cristallin qui, avec l’âge, entraine une diminution de l’acuité visuelle de près. En effet, le cristallin sert à la mise au point de l’œil. En se détériorant, il ne permet plus à l’œil de se « régler » convenablement pour la vue de près.

La chirurgie réfractive permet de corriger la presbytie. Il existe deux techniques d’opération des yeux pour la presbytie.

La première consiste à insérer des implants multifocaux en lieu et place du cristallin. La seconde technique utilise le laser pour remodeler la cornée.

Le choix de la technique d’opération des yeux dépend du type de presbytie. Ainsi, pour une personne souffrant de presbytie avec hypermétropie, l’implant est souvent préconisé.

Un secteur en pleine innovation

La médecine des opérations des yeux ne cesse de progresser et peut s’appuyer sur l’innovation technologique et la miniaturisation pour devenir de plus en plus performante.

Parmi les dernières innovations, on peut par exemple évoquer le laser femtoseconde qui se veut encore plus précis et qui génère peu d’effets secondaires.

La technologie des implants évolue également, avec de prochains implants qui pourraient prendre la forme d’un gel.